« L’association qualité de la vie à Vincennes » , une association aux services des vincennois

L’Association Qualité de la Vie à Vincennes, créée en mai 2016, a pour vocation la défense de la qualité de la vie sous toutes ses formes : Préservation et développement des espaces verts, aménagements urbains, circulation et stationnement, sécurité des espaces publiques.

Cette création est le résultat de rencontres de vincennois mécontents sur la manière dont notre municipalité a décidé de gérer notre ville sans aucune concertation, sans se soucier si telle décision convenait aux vincennois dans leur vie au quotidien. Nos adhérents sont tous des vincennois de longue date, et donc ont vu leur ville se dégrader avec une volonté de densifier et bétonner toujours plus, sans aucun regret pour les éléments architecturaux existants, ni pire pour ses habitants.

 

Cela a commencé avec le rétrécissement de la chaussée avenue du château, provoquant des embouteillages gigantesques. Livraisons des commerçants, bus, Samu, taxis ont les plus grandes difficultés à prendre cette artère principale. Cela a continué avec le nouveau plan de circulation, pensé en chambre certainement, puisque le centre ville est asphyxié, alors même que la rue de Montreuil est complètement fluide, mais dans ce nouveau sens, cela ne sert à rien pour dégager le centre ville. Cela se poursuit avec la rue Defrance diminuée de moitié et la aussi provoquant des embouteillages constants.

Puis la pose des pavés avenue du château et rues adjacentes, provoquant des vibrations sonores et dégâts occasionnés dans les immeubles de l’avenue du Château. Des propriétaires ont payé un rapport de l’Apave qui prouvent ces désordres. Que les lecteurs se rendent rue Condé sur Noireau, dont la chaussée a été pavée en partie et enrobée sur l’autre partie ; ils comprendront toute de suite la différence de bruit.

 

Notre association s’est mobilisée également sur l’arrachage, sans aucune raison valable des 164 arbres remarquables du Cours Marigny, plus ceux aux rues alentours. Le prétexte annoncé aux vincennois, « les arbres sont malades », était mensonger. En effet, le rapport de l’ONF est très clair la dessus : seuls 4 arbres avaient des  soupçons de champignons. Notre association n’est pas contre les travaux, comme voudrait le dire la municipalité, mais pour des projets différents  que nous avons proposé ou que le fruit d’une véritable concertation proposerait. Cela s’est fait dans d’autres villes environnantes :  surélever le cours pour mettre plus de terre et sauver les arbres.

Ensuite la suppression des lanternes, car soit disant, elles ne pouvaient être équipées de Led. Ce qui est faux bien sûr, toutes les municipalités environnantes ont gardé leurs lanternes historiques en les équipant de Led.

Mais notre association a eu le fin mot de l’histoire : la volonté de la municipalité était de faire du contemporain. Et tant pis, si cela coute cher, tant pis, si cela ne plait pas, tant pis sur le fait qu’il n’y aura plus d’ombre au Cours Marigny, puisque en contre partie les brumisateurs seront installés. Quel gâchis !. Et pourquoi tant de luminaires différents ont-ils été achetés ? Combien de fournisseurs pour cela ? Un grand nombre des habitants de la rue du Midi n’ont jamais voulu que l’on colle sur leurs façades des cuillères à l’envers ! Ils étaient très heureux avec leurs lanternes.

Pour rappel, le cours Marigny n’est même pas propriété de Vincennes (il appartient comme le bois à la ville de Paris) et ces travaux couteront de l’ordre de 5 M€, sans que nous n’ayons le chiffre exact.. Mais la municipalité en a pris la gestion, nous ne savons pas à quel cout.

 

Au fur et à mesure de la vie de notre association, nous avons constaté que bien des vincennois se plaignaient que l’on arrache ici un cerisier, ici un platane et ca continue. Et notre municipalité se targue de participer à la COP 21 et 23 ?? Tout en continuant à arracher les arbres ?? Tout en provoquant une pollution importante en centre ville ?

Construire des agoras froides à la place de bosquets accueillant les promeneurs, quelle tristesse. Ce à quoi la municipalité nous répond qu’elle remontera les mécontentements au paysagiste, mais de qui se moque t on ? Qui passe commande ? Qui paye ? Nous.

 

Notre association a découvert bien d’autres problèmes à Vincennes. Ainsi le collectif Vincennes Danger Expro nous a exposé le drame des emplacements réservés. Et oui, sous de faux prétextes de logements sociaux, on met en emplacement réservés des pavillons et commerçants ! Ces vincennois qui vivent ici depuis longtemps sont sous la menace constante d’expropriations. Leurs pavillons et jardins seraient un jour remplacés par des immeubles ?? Mais ces jardins nous sont utiles à notre qualité de la vie, et trouvez vous humain de mettre ainsi une épée de Damoclès sur ces vincennois ? Et nos enfants ne verront donc plus de jardins dans Vincennes ?

Mais quel sort réservez vous à la planète ? Quel sort inhumain réservez vous aux habitants des emplacements réservés ? Avez-vous un porte monnaie à la place du cœur ?

Les logements sociaux ne sont qu’un prétexte à faire de la promotion immobilière. Et notre ville est déjà dans le peloton des villes les plus densifiées.

 

Vous les élus, vous n’êtes que locataires de la mairie, nous vincennois, nous payons tout ce que vous votez sans concertation.. …Il faut que les vincennois sachent ce qui se passe réellement dans leur ville.

 

Bien d’autres sujets sont préoccupants, bien sur nous aimerions avoir toute la vérité sur le collège St Exupéry, connaître le devenir du nouveau lycée pour lequel les riverains aimeraient avoir au minima le futur plan, leurs pavillons y étant adossés, savoir pourquoi un immeuble Koffman and Broad s’apprête à être construit rue de la Bienfaisance sur 7 étages ce qui va priver de toute clarté les riverains installés depuis longtemps dans les immeubles adjacents ?  Peut on de temps en temps penser aux préoccupations des vincennois avant même d’envisager des programmes de cette ampleur ? Pourquoi nous n’avons pas de réponse à notre demande de poser des testeurs de niveaux de pollution en centre ville ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *