Gaza: 2 euros pour chaque chien errant tué

La municipalité de Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza, a inauguré jeudi une campagne pour encourager les citoyens à s’attaquer « au problème  des chiens errants », offrant 10 shekels (environ 2,35 euros) pour chaque animal abattu.

« En raison de la multiplication des chiens errants qui attaquent les citoyens, les enfants et les fermiers, la municipalité de Beit Lahia annonce qu’elle donnera 10 shekels à toute personne tuant un chien errant et notifiant l’acte à la municipalité », précise le document.

L’initiative de Beit Lahia a suscité beaucoup de critiques au sein de la population qui a déclaré que ces méthodes étaient cruelles et inhumaines.

L’année dernière, le groupe terroriste Hamas qui contrôle la bande de Gaza a par ailleurs interdit la promenade des chiens dans les zones peuplées de la bande de Gaza.

Un agent de police du Hamas avait à l’époque fait savoir que l’interdiction ne s’appliquait que dans les rues de la ville, la plage ou encore les marchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *